Salon RétroMobile

2018 - Peugeot, des berlines de grande diffusion

La marque sochalienne célèbre les anniversaires de deux routières de premier plan nées après la guerre : la 203 et la 504. 

Dans la vie du Lion, certains modèles comptent double. C’est le cas de la 203 sur laquelle pèse le renouveau de la marque au lendemain de la Seconde guerre mondiale.

Le développement de cette berline deux volumes, quatre portes, capable d’accueillir six personnes, débute pendant les heures sombres de l’Occupation. Alors que les premiers croquis remontent au début de l’année 1944, le cahier des charges de la future 203 se formalise en avril 1945. Les formes rondes marquées par des phares semi intégrés dans les ailes ponton s’inspirent des canons américains. Les solutions techniques nous propulsent dans une ère moderne. La coque est autoporteuse, suspendue à l’avant par des roues indépendantes et, c’est une nouveauté, des ressorts hélicoïdaux à l’arrière.

Salon RétroMobile

Autre innovation majeure : le 4-cylindres 1,3 litre culbuté de 42 chevaux est doté de chemises amovibles et de culasses en aluminium avec soupapes en tête. La 203 est présentée aux concessionnaires et à la presse au palais de Chaillot, en marge du salon de l’Auto d’octobre 1947. Il faudra encore attendre un an pour qu’elle obtienne son visa du service des mines et qu’elle soit officiellement commercialisée.

Les premières livraisons débutent en janvier 1949. S’appuyant sur une réputation de voiture robuste et fiable, la 203 présentée dans les publicités comme « la voiture de luxe économique » connaît un grand succès. Une grande diversité de modèles ne tardent pas à arriver entre les versions de tourisme (berline, découvrable, cabriolet, coupé) et les versions utilitaires à suspension arrière à lames et empattement allongé. Même l’arrivée de la 403 n’entame par la carrière de la 203 qui tire sa révérence en 1960 après plus de 685 000 unités produites. Huit ans plus tard, la firme franc-comtoise change encore de dimension avec la 504. Cette grande routière débarque au moment où Peugeot a conclu un accord avec la Régie Nationale des Usines Renault en vue de la mise en commun de leurs centres de recherches et d’essais et du développement commun de nouveaux modèles. Ouvrant un nouveau chapitre esthétique avec des lignes élégantes d’un grand classicisme, la 504 porte la signature du carrossier italien Pininfarina. Ce sera aussi le cas des déclinaisons coupé et cabriolet dévoilées un an plus tard.

Salon RétroMobile
Salon RétroMobile

Grande routière rapide, la 504 est propulsée par une évolution du 4-cylindres de la 404, en version à carburateur ou à injection et, signe de sa montée en gamme, peut recevoir en option la boîte automatique ZF. La 504 se signale par sa technique moderne : quatre roues indépendantes, quatre freins à disques assistés, appuie-tête intégrés dans les dossiers des sièges avant. Elue Voiture de l’Année en 1969, la 504 va connaître un succès commercial sans précédent, prolongé jusqu’en 2005 par la version pickup produite en Afrique. Berline et coupé : sa légendaire robustesse sera consacrée par une moisson de succès dans les rallyes africains.

A Rétromobile, la famille des « 5 » est encore à l’honneur avec la présence d’un Type 5, l’un des ancêtres de la marque sochalienne fondée en 1891. 

Salon RétroMobile