Bugatti , Le summum de l’exception

A travers un Type 57 et une Chiron, la marque de Molsheim nous rappelle que le grand tourisme est dans ses gènes. 

Le monde automobile ne serait pas tout à fait le même sans la firme alsacienne qui a produit des chefs-d’œuvre. Le Type 57 est en un. L’entreprise d’Ettore Bugatti est au sommet de sa gloire lorsque le rideau tombe en 1933, sous la nef du Grand Palais sur ce modèle de grand tourisme. Au fil des mois et des séries, le style s’affine. Sous le capot, sommeille un huit cylindres en ligne 3,3 litres double arbre. Il faut attendre le 12 avril 1935 pour voir apparaître la première Atalante qui va représenter le fleuron de la lignée des 57.

A l’écart des fameuses Atlantic qui représentent le fantasme absolu, le modèle Atalante s’épanouit à partir de 1936 avec la version « S ». L’influence de l’Atlantic est manifeste à travers les lignes élancées, le modelé des ailes et les roues arrière couvertes. Ces formes gracieuses reposent sur un châssis à l’empattement raccourci. A partir du millésime 1938, Bugatti en décline une version Grand Sport (Type 57 SC) équipée d’un compresseur. Au salon de Paris 1938, Bugatti a simplifié sa gamme et l’Atalante a disparu du catalogue.

Le monde s’apprête à vivre des heures sombres. Au château Saint-Jean, cela commence par la mort de Jean Bugatti le 11 août 1939 alors qu’il effectuait un essai du tank 57 de course sur la route. Après les premiers coups de canon, l’usine de Molsheim est réquisitionnée ; Ettore se replie à Bordeaux. Il s’éteint le 21 août 1947 après avoir eu deux enfants avec sa seconde épouse, Geneviève Delcuze.

Plus rien n’arrêtera la descente aux enfers. Après la tentative écourtée de Romano Artioli de relancer la marque au début des années 1990, c’est au groupe Volkswagen et à Ferdinand Piëch que l’on doit la renaissance durable de la marque. De nouveau installée à Molsheim, la firme a renoué avec le grand tourisme avec la Veyron, une berlinette de tous les superlatifs. La Chiron affichant pas moins de 1 500 ch et une vitesse de pointe supérieure à 400 km/h vient de lui succéder.