Marion Thouroude

La P’tite Pilote : un coup de cœur pour cette jeune entrepreneuse de 23 ans

Portrait d’une jeune femme, Marion Thouroude, que nous avons eu le plaisir de rencontrer dans sa combinaison de pilote.

Energie et passion sont les mots qui la caractérisent le plus. Petite fille, elle préférait rouler des mécaniques plutôt que de jouer à la dinette.

 

Loin des stéréotypes, les gaz, elle ne les a pas allumés aux fourneaux mais elle les a mis sur les circuits. Vous avez dit circuit ? Oui oui et pas des moindres. Elle a fait chauffer la gomme de sa Mini 1275 GT Rouge sur les plus grands tel que : le Mans Bugatti, Lédenon, Nogaro, Le Castellet, Spa-Francorchamps, Magny-Cours et bien d’autres... Son favori est le circuit de Charade, en Auvergne. «C'est comme les montagnes russes ! Un circuit en pleine nature, c'est merveilleux !»

C’est d’ailleurs un circuit où notre cher Marion y a fait ses preuves en montant à plusieurs reprises sur les marches du podium !

Avant chaque course, son petit rituel est de mouiller ses gants. Véritable astuce de grand pour avoir plus de grip sur le volant. Son petit secret avant le départ : «je parle à ma voiture, et je lui souhaite bonne chance!»

Menant, en premier lieu, des études de journaliste, elle associe son amour pour l’automobile à son activité en écrivant pour Autoretro. Mais, loin de s’arrêter à l’écriture, elle passe du papier au bitume en un coup de volant et se découvre une âme de pilote. C’est lors d’un stage que son penchant pour la course se réveilla.

«Après un baptême en Porsche 2.7 RS avec mon patron de l’époque aux commandes, j’ai réalisé, avec quelques larmes d’émotion, qu’une passion pour le pilotage se cachait en moi. C’est ce même homme qui me mit au volant de sa Porsche 944 Turbo Cup sur le circuit Maison Blanche du Mans pour m’initier au pilotage.»

La Mini elle ne l’a pas choisie, c’est cette petite dame qui s’est naturellement imposée à Marion. À ses débuts, dans l’écurie Courage, on lui proposa de courir sur une Mini 1275 GT Clubman. Et voilà, qu’en avril 2013, Marion ne put faire autrement que de choisir une Mini en souvenir de celle qui l’accompagna dans ses premières sensations routières. C’est donc au volant de sa Mini 1275 GT qu’elle participa à la saison 2014 au sein du Challenge ASAVE GT/Tourisme.

Depuis, Marion a bien mené sa barque ou si j'ose dire son auto... Elle ne conduit pas que des voitures, elle dirige également sa propre entreprise spécialisée dans la vente de pièces hautes performances pour les véhicules historiques de compétition. «Chez moi, on trouve des boîtes de vitesses de Ford GT40, ou des moteurs pour les protos des 24H du Mans comme les Group C, ou plus simplement des freins Girling, des démarreurs démultipliés ou toutes sortes de pièces homologuées FIA comme des autobloquants.»

Elle réalise également des combinaisons de pilote sur-mesure, de grande qualité et dans l'esprit des combinaisons Dunlop des années 60, elles aussi homologuées FIA. Pas de panneau stop pour notre amie Marion, voici qu’elle se lance dans l'événementiel automobile, pour les entreprises comme pour les particuliers. De plus, elle organise des journées de roulage et des rallyes, dont le premier sera le Paris-Le Mans au mois de mars pour les autos d'avant 1979. Par ailleurs, Bernard Darniche, célèbre pilote de rallye français y participera (plus d'infos ici).

«Mon rêve, vivre de ma passion. Et ne jamais arrêter la compétition automobile ! Mais pour ça, il faut beaucoup bosser, car c'est difficile de trouver des sponsors ! Avis aux intéressés!»

Ses perspectives futures sont de courir les 24H du Mans, courir en F1 des années 70 et avoir son propre garage spécialisé en automobiles de collection et VHC.

Nous lui souhaitons de réaliser ses rêves et de poursuivre une grande carrière.

D’ici là, vous pourrez rencontrer Marion au salon Rétromobile en février prochain.